L’échec est un diplôme

Qui suis-je ?

Bonjour à tous je suis Pico, depuis mes 13 ans j’ai commencé à développer une passion pour le bricolage et l’électronique. J’ai touché à tout, j’ai réparé des vélos, j’ai fabriqué des objets utiles et sympa et j’ai fais faire des économies à ma mère chaque fois qu’elle avait besoin d’un électricien ou d’un bricoleur pour faire des petits travaux à la maison.

Mais je ne suis entré véritablement dans le monde de l’électronique que lorsque j’ai fabriqué un système d’alarme. Cela m’a poussé ensuite à accomplir d’autres prouesses tel que la fabrication de mini robots ou de séchoir à main.

Mon mentor n’est autre que mon oncle a qui je dois cette passion et qui m’a toujours orienté et conseiller dans mes travaux.

Je vis actuellement à Munich en Allemagne ou j’exerce le métier d’ingénieur en génie électrique et j’ai décidé un beau jour de mettre mon savoir et mon expérience au profit des jeunes passionnés, curieux et surtout ambitieux.

Le sujet du jour : L’échec est un diplôme

L’échec fait partie intégrante de la vie de chaque être humain. Même ceux qui sont un modèle de réussite ont connu des déceptions dans leurs vies et dans certains cas ils se sont retrouvés dans des situations ou ils ont échoué. Les raisons des échecs sont multiples et diverses. Mais l’important est de savoir se relever et corriger rapidement ses erreurs avant de sombrer dans la culpabilité et les remords. Les plus faibles douteront d’eux même lorsqu’ils échoueront, ils se bloqueront sur cet échec et ne parviendront pas à remonter la pente, tandis que les plus forts rebondiront et apprendront les leçons de cette mauvaise expérience et les utiliseront afin de se remettre sur de bonnes rails.

Aujourd’hui je vais vous expliquer que l’échec n’est pas une fatalité et qu’il ne faut pas du tout en avoir peur ensuite je vais vous démontrer comment transformer vos échecs en succès.

L’échec n’est pas une fatalité :

Avant de devenir ce qu’ils sont devenus, beaucoup de grands de ce monde sont passé par la case de l’échec. Steve Jobs par exemple s’est pris beaucoup de gifles avant de connaître le succès qu’on lui sait avec Apple, Michael Jordan a été viré de l’équipe de basket de son lycée il est ensuite devenu le plus grand basketteur de tous les temps ou encore Winston Churchill qui avant de venir premier ministre à l’âge de 62 ans et de remporter un prix Nobel n’était pas tout à fait un élève model et est aller d’échec en échec dans sa carrière politique se faisant battre à chaque élection à laquelle il s’est présenté avant sa nomination au gouvernement. Les personnes citées sont les premiers d’une longue liste, leur secret est simple ils n’ont pas eu peur d’échouer. Ce qui rend l’échec cuisant est le simple fait d’en avoir peur. Parfois nous nous retrouvons à faire des choses que nous n’aimons pas juste parce que nous avons peur de prendre des risques et des décisions importantes par crainte de nous embarquer dans des situations difficiles et que nous ne soyons pas à la hauteur de l’événement. Il faut aussi impérativement éviter aussi de nous faire réprimander par nos proches et si c’est le cas, nous devons passer outre les critiques et avoir les épaules assez larges pour les assumer si elles sont constructives.

N’ayez pas peur d’entreprendre si vous vous en sentez capable. Si vous avez l’esprit entrepreneurial et que vous voulez vous lancer dans votre projet allez-y. Dépassez vos appréhensions et faites ce dont vous rêvez. Croyez en vous et en vos projets, si par malheur vous échouez vous en tirerez une leçon et vous apprendrez de vos erreurs afin d’être plus affutés à l’avenir et ne pas faire les mêmes erreurs. C’est ce qui vous conduira à la réussite.

Restez là à pleurer sur votre sort et à vous en vouloir n’arrangera jamais les choses. Cela vous bloquera au contraire et gardera votre tête sous l’eau. Ne voyez pas l’échec comme une honte car tout simplement ça n’en est pas une. C’est plutôt une façon pour vous de savoir que vous n’avez pas assurer et que vous avez commis des erreurs dont votre façon de faire les choses et qu’à l’avenir et avec du recul vous devriez faire bien plus attention car même si l’échec est dévastateur vous ne devez pas lui donner la chance de vous écraser.

Des personnes ont échoués car elles ne faisaient pas ce pourquoi elles étaient faites, les parents ont tendance à imposer à leurs enfants de faire et d’accomplir des choses qu’eux même n’ont pas réussi à réaliser. Par exemple si des études en médecine vous sont imposées et que vous n’êtes pas doué pour cela, vous allez vous diriger tout droit dans un mur et cela aura des répercussions sur votre vie créant des conflits avec vos géniteurs. Si ça ne marche pas pour vous dans le domaine que vous ont choisi vos parents, soyez clairvoyant et apprenez à vous connaître puis changez de créneau et réussissez dans ce que vous aimez.

La moralité de tout ça c’est que nul n’est parfait et que tout le monde fait des erreurs, l’important c’est de rester courageux tout en apprenant de vos erreurs.

5 astuces pour transformer l’échec en succès :

Transformer ses échecs en réussite n’est pas plus difficile qu’on ne le pense, il faut donc franchir le pas avec conviction, voici donc 5 astuces pour passer du néant au top :

  • Faites votre propre auto critique : Même s’il est difficile d’être objectif dans ce genre de situations, vous devez garder la tête froide lorsque vous en arrivez au point de l’auto critique. Cette pratique améliorera vos capacités et vous fera découvrir d’autres qualités enfouies en vous.
  • Ne vous en prenez pas à la chance : La chance est un facteur très très important dans la réussite cela dit ce n’est pas le seul. En effet, vous devez arrêter de vous plaindre de ne pas avoir de chance et d’assumer vos responsabilités, car la chance ne vient à nous que si nous la provoquons.
  • Relativisez : Il est bon de relativiser et de se dire que même arrivé très bas, il existe toujours une issue de secours et que même dans le mauvais il y a souvent du bon.
  • Analysez vos échecs : Pourquoi ? Quand ? Comment ? Posez-vous toutes les questions possibles pour savoir la nature de l’erreur commise et qui vous a été préjudiciable. C’est de cette façon que vous vous remettrez de vos échecs.
  • Soyez optimiste : L’optimisme est une valeur que tout le monde devrait avoir ancrée en lui. Car c’est en étant optimiste, en persévérant et en croyant en soi que nous aurons les capacités de surmonter nos échecs et de réussir.

Le mot de la fin revient aujourd’hui au bon vieux Winston Churchill qui a dit : « Réussir, c’est aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme ».

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à liker et à me faire part de vos commentaires.

Suivez ma page Facebook : https://www.facebook.com/jeuneingenieur/?fref=ts

Et abonnez-vous à ma chaine Youtube :https://www.youtube.com/channel/UCJGgu88qagSi145Q7LCe9KA

EBOOK OFFERT

Piège tes potes en construisant un système d'alarme

Nous conserverons votre email de façon confidentielle.

About The Author

Pico Bianco

Je m’appelle Pico! Je suis passionné du bricolage, électronique. Cela a commencé dès mes 13 ans. Je réparais des vélos, je fabriquais des objets sympathiques. Le déclic s’est produit véritablement quand j’ai fabriqué un système d’alarme où j’ai dû appréhender différents corps de métier, un défi que j’ai relevé brillamment, grâce à mon oncle qui n’a pas hésité à me prêter main-forte. Actuellement, je suis ingénieur en génie électrique et je vis à Munich. J’ai jamais baissé les bras devant une quelconque difficulté en concrétisant un séchoir à main, des systèmes d’alarme, des mini-robots… Au travers ce site, je voudrai bien partager mes expériences et mon savoir-faire avec les enfants ambitieux et curieux.